Vinipédia

Le temps des vendanges

Durant cette période, au coeur des vignes, dès l’aube (ou même parfois la nuit), on peut observer la valse des machines à vendanger qui viennent secouer et dépouiller les vignes de leurs grappes. Mais les images les plus sympathiques restent le fourmillement des hordes de vendangeurs maniant sécateurs ou arborant leur hotte sur le dos tel des Pères-Noël récoltant leurs plus beaux cadeaux…

C’est le temps de vendanges !

Les vendanges sont le point d’orgues du calendrier vigneron. Il s’agit de la récolte du raisin destiné à produire le vin. L’époque des vendanges varie selon les régions et les effets désirés par le vigneron. Dans l’hémisphère nord elle se situe entre juillet et octobre. 

Revenons un petit peu en arrière, juste avant cette période. C’est la véraison. Les baies des grappes de raison passent du vert au jaune ou au rouge. Il faudra environ encore un mois, voire un mois et demi, pour qu’elles arrivent à maturité complète. La maturité est le moment où la teneur en sucre est maximale alors que l’acidité est en baisse.

Selon le temps qu’il a fait tout au long de l’année et surtout pendant les semaines qui précèdent cet équilibre sucre-acide varie ainsi que la teneur en arôme, en tannin et la quantité de jus contenu dans chaque grain de raisin.

En fait le moment de la vendange varie selon les régions mais c’est surtout le vigneron qui décide du jour J sur ses parcelles en fonction de la maturité souhaitée pour le vin qu’il souhaite réaliser !

Pourtant aujourd’hui, les vendanges manuelles sont souvent réservées aux grands terroirs, aux pentes fortes et à certains types de vinification qui imposent le respect de l’intégrité des baies ou des grappes (Beaujolais, Champagne). 2/3 des vendanges sont réalisées à la machine. Quoi qu’il en soit, que la vendange soit manuelle ou mécanique, quand on veut faire du bon vin, on trie la vendange à son arrivée au chai pour retirer les grains pourris ou les corps étrangers. 

Après plusieurs semaines de travail, les vendanges se terminent enfin. Dans les domaines règne une atmosphère de fête où on célèbre la récolte enfin mise à l’abri des intempéries ! … Et on spécule bien volontiers sur le devenir du millésime récolté !

Vous l’aurez compris, la qualité du vin dépend aussi du flair du vigneron et de son savoir-faire…