Actualités / ŒNOTOURISME

Réussir son Œnotourisme !

Aujourd’hui, nous allons parler Œnotourisme !
Chez Geovina, l’œnotourisme est notre sujet de prédilection  😊

Que vous sachiez déjà en quoi ça consiste, que vous souhaitiez développer cette activité au cœur de votre domaine ou que vous en ayez tout simplement entendu parler et que c’est encore assez flou pour vous, on sait que ce sujet va forcément vous intéresser !

Allez, on vous re situe le contexte et on vous explique en quelques mots ce qu’est l’œnotourisme :
L’œnotourisme se caractérise par le développement de toutes activités de tourisme et de loisirs liées non seulement à la découverte du vin, de la vigne, du métier de vigneron mais aussi aux sites culturels et patrimoniaux liés au vin et à sa production.


Le maître-mot : Émotion

Le but de votre projet œnotouristique doit être de fournir à vos visiteurs une expérience réussie, nouvelle et incomparable à ce qu’ils connaissent déjà. S’ils viennent dans votre domaine, c’est bien entendu pour découvrir ou en apprendre plus sur votre métier, votre savoir-faire, le lieu, vos vins et les méthodes de fabrication, la dégustation, mais tout ça n’est rien sans l’émotion !
L’important est de transmettre votre passion : il faut parvenir à la partager en donnant de vous dans l’accueil. Par la relation humaine, vous devez amener le visiteur dans une logique d’immersion afin qu’il s’imprègne et ne voit pas le temps passer. Le story-telling est un des moyens pour y parvenir. D’une façon générale, il s’agit pour vous, amis vignerons, de regarder le monde autrement : les visiteurs ne sont pas là uniquement pour acheter du vin. Vous ne devez donc pas attendre la vente à tout prix. Cela se ressentirait du côté des visiteurs qui n’auront pas profité de leur excursion en se disant que c’est un « attrape-touriste », provoquant chez eux une réticence à réaliser un achat au caveau de vente. 
N’oubliez pas qu’une personne satisfaite recommande son expérience à en moyenne 3 personnes, en revanche une personne insatisfaite va en parler à 7 personnes. Il vaut mieux donc mettre toutes les chances de votre côté et le bouche à oreille prendra le relais.

Changez vos habitudes

Il faut avoir un réel désir de changement, comme par exemple accepter de recevoir des clients l’été à des horaires avancées, le soir tard par exemple, faire en sorte qu’il n’ait pas besoin de sonner et d’attendre ou encore que le client trouve sa route facilement. En résumé, il faut tout faire pour faciliter l’accès et l’expérience des visiteurs et qu’ils ne rencontrent aucun problème…

C’est ce qu’on appelle en marketing technique le « seamless customer experience », cela signifie « offrir aux clients une expérience intégrée, harmonieuse, sans efforts et absolue » : tout est fait pour que cela se passe bien, et sans même que le client ne s’en rende compte. 

Variez les activités

Œnotourisme veut dire pleins de choses ! Vous pouvez proposer différentes activités ou expériences au sein de votre domaine : hébergement (chambres d’hôte, gîte, camping, logements insolites), des visites guidées, des randonnées en 4X4, des journée vendanges, des ateliers de dégustations, des apéro-concerts et autres fêtes vigneronnes, des chasses aux trésors, des Escapes-game… Bref une multitudes d’activités possibles !

L’important n’est pas de se cantonner à une ou deux activités seulement mais d’offrir une réelle expérience complète et variée de manière à plaire à tous et à toutes, petits et grands, pour un court ou plus long séjour. L’objectif est que votre client ne s’ennuie jamais dans votre domaine. En plus de générer du chiffre d’affaires supplémentaire, vous aurez un client ravi de son passage chez vous et qui deviendra votre meilleur ambassadeur !
Si vous le pouvez, n’hésitez pas à proposer des packages de vos activités. Ils peuvent inclure hébergement, restauration, visites et autres activités afin de rentabiliser au maximum vos investissements et dégager ainsi un meilleur bénéfice. Ensuite à vous de voir ce que vous pouvez optimiser au mieux en fonction de vos capacités financières et humaines.

L’importance du digital

Ne négligez pas le digital ! Aujourd’hui, le smartphone est le compagnon de route de vos visiteurs. Ils prennent des photos et partagent leurs expériences sur leurs réseaux sociaux : Instagram, Facebook, Twitter, WhatsApp et plus encore ! Donc construisez un parcours client favorable à la mise en ligne et diffusion sur le web par vos visiteurs est un atout non-négligeable. Pensez aux applications et solutions mobiles qui peuvent accompagner vos démarches de développement œnotouristique (on est là pour ça !)
Si leur expérience au sein de votre domaine est réussie, ils seront alors sans le savoir les meilleurs ambassadeurs de votre domaine. Ils auront plaisir à afficher leur expérience et à la recommander à leur entourage. Vous, au passage, vous aurez obtenu de la publicité gratuite et une présence affirmée sur les réseaux sociaux.

Un dernier conseil pour la route….

Pendant que vos clients sont chez vous, pensez à laisser un registre de témoignages à disposition mais également à prendre leurs dates d’anniversaire, leur adresse mail et les vins qu’ils ont préféré. 
Le but ? 15 jours avant leurs dates d’anniversaire, envoyer un e-mail automatisé (en outre, c’est une attention qui fait toujours plaisir, malgré l’aspect commercial qu’il y a derrière.) pour lui proposer les vins qu’il a aimé avec une réduction de 20% par exemple.

Et si vos vins se retrouvaient sur la table d’anniversaire de votre client et que celui-ci raconte son expérience « inoubliable » à ses amis ou sa famille ? Vous aurez réussi une vraie opération marketing !

J’espère que tous ces conseils vous aideront pour préparer la saison qui va commencer, cela vous laisse encore un peu de temps pour mettre certaines actions en place, et pourquoi pas, accueillir vos premiers œnotouristes !